Le casting de Clara

Clara, est une jeune femme, qui aime tout particulièrement la queue et surtout se faire sodomiser par des bites énormes.

Elle a demandé à un pote de la faire inscrire à un casting x. Car, elle très, aussi, envie de se faire baiser devant la caméra.

Cette rencontre avec un queutard de première, va lui donner tout ce qu’elle était venue chercher.

Voilà son reportage photos.

Une fois les présentations faites, on entre directement dans le vif du sujet.

La belle Clara se fout à poil et vient à la rencontre de son partenaire de jeu, qui arbore déjà une belle érection.

Elle se saisit de cette énorme bite et sans plus attendre l’empoigne et l’approche de sa bouche pour lui tailler une superbe pipe.

Mais, après avoir bien sucé la queue de son partenaire pendant plus d’une dizaine de minutes, et lui avoir bien masser les couilles, ce qui lui a permis d’avoir une bite dure et raide comme un bâton de berger, c’est à son tour de se faire bouffer la chatte. Et, le bougre, ne va pas s’en priver.

Après les premières caresses d’usage, ce monsieur que j’appellerai Carlo va directement au but. Il l’invite à s’asseoir sur le rebord de la baignoire et, jambes ouvertes au taquet, elle offre à sa bouche et à sa langue, sa moule parfaitement épilée, dont le capuchon de clitoris est bien apparent.

L’offrande est si bonne, qu’il s’en saisie sans attendre. Monsieur Carlo, plonge bouche ouverte entre ses cuisses et lui aspire sa moule comme un vrai mort de faim. Puis, il déguste, longuement, ce clito en le titillant, le suçotant et en le faisant rouler entre ses lèvres. Ce qui fait réagir, instantanément, cette petite salope de Clara.

Aaaah…, c’est bon ça…, encore… s’il te plaît… !

Ce qui, quelques instants plus tard, transporta la balle Clara dans la haute sphère de la jouissance.

Fin des préliminaires. C’est, toujours juchée sur le rebord de la baignoire que, la belle demoiselle, le regard braqué sur son partenaire, reçoit le premier assaut de cette queue qui lui remplit la chatte et qui va, rapidement la faire basculer vers un second orgasme.

Après quelques va et vient.

Vas y…, oui…, elle est bonne ta queue… vas y encore, encore… !

Après ce premier ramonage, c’est en levrette que ce queutard de Carlo la prend.

Carla se met, une nouvelle fois, sur le rebord de la baignoire et lui offre, sans plus tarder sa moule toute baveuse de mouille.

Il lui replante son mandrin et actionna aussitôt son marteau piqueur. Et Carla de se mettre aussitôt à chantonner, aaah…, vas y…, baise moi à fond…, oui… !

En attendant, Clara se régale avec cette grosse bite qui va et qui vient et, qui lui laboure sa chatte.
Cette petite salope gémit et vocifère tout ce qu’il est permis.

Après cette levrette, ils s’installent sur un fauteuil, juste à coté, et la belle vient se replanter, une nouvelle fois, sur la bite de son partenaire, pour un nouveau round. Cette fois-ci, c’est elle qui se trouve la maîtresse du jeu. Elle se balance sur cette queue à la façon d’Andromaque, et elle se la plante jusqu’à la garde, même, ce qui la fait rugir une nouvelle fois, telle une lionne en chaleur.

– Aaaah… vas y, vas y encore… !

Maintenant est venu le meilleur moment de ce casting. Ce queutard de Carlo est bien décidé de lui démonter le cul.

Donc, après lui avoir bien explosé la chatte.

Alors petite salope… tu l’aimes la queue de tonton Carlo ?
Oui bien sûr… !
Alors maintenant, je vais t’enculer. Puisqu’il paraît que tu es venue pour ça… !

Il n’y a pas bien besoin de longue préparation. La demoiselle n’en est pas à son coup d’essai. Le conduit est déjà bien rodé.

Encore un petit coup en levrette dans sa moule dégoulinante de cyprine, après la préparation de son trou du cul. Puis, elle s’installe confortablement sur le fauteuil, lui offrant la totalité de ses atouts sexuels.

Et cette fois, le ramonage de son anus va pouvoir commencer pour de bon.

Toujours les yeux rivés sur son partenaire, dont la queue va et vient sans cesse dans son trou du cul, c’est en se masturbant son clito et en poussant la chansonnette, à chaque coup de bite, qu’elle l’accompagne

Vas y Carlo…, défonce moi… !

Mais, c’est exactement ce qu’il fait. Il l’encule au plus profond.

Encore…, encore…, fuck me…, etc,

Que cette énorme bite lui fait du bien.

Tout en lui ovalisant son trou du cul, il lui masturbe son clito. Ce qui, une nouvelle fois, la fait rugir de bonheur.

Fuck me…, fuck Carlo…
Tu l’aimes ma bite ?
Oui… oui…, encore… !

Puis, après lui avoir bien ovalisé son trou du cul en levrette, il retire sa bite et, propose au photographe ce magnifique gros plan sur son trou du cul béant, avant de recommencer à l’enculer profondément dans cette même position, tellement agréable pour une sodomie réussie.

Cette jeune salope de Carla prend un plaisir sans commune mesure à se faire défoncer le cul. Elle crie toute sa jouissance, à chaque coup de bite de son partenaire.

Et, c’est après une bonne trentaine de minutes que Carlo retire sa queue de son fourreau ramoné à fond et encore bien dilaté, qu’il prend sa bite dans la main, se masturbe vigoureusement et finit par lui cracher une impressionnante coulée de sperme sur sa croupe.

Filmée et photographiée, la petite salope de Clara est totalement satisfaite. Elle a eu ce qu’elle était venue chercher.

FIN

Laisser un commentaire