Un trio peu ordinaire

Jack, Samantha et leur fille Emmy forment une famille fusionnelle, où inceste se conjugue quasiment au quotidien.

Emmy vient d’enfiler un ensemble de lingerie pour jeune fille, que sa mère vient de lui acheter au super marché du quartier. Elle est ravie de voir qu’il lui colle au corps comme une seconde peau, et ça la met dans un état de satisfaction proche de la jouissance, au point qu’elle se trémousse et se caresse les seins autant que les fesses, mais aussi son pubis devant la grande glace de l’armoire de la chambre de ses parents.

Du coin de la porte de la chambre, sa maman chérie contemple son petit manège. Puis, décide de la rejoindre pour partager ce moment d’excitation.

Alors ma chérie… ? Ça te plaît, je vois !
Oui maman…, beaucoup ! Tu crois qu’il va plaire à Jack ?
Je sais pas ! Pour ça, il faut lui demander… !

Alors, Samantha appelle son mari, qui n’est jamais bien loin. Quelques secondes plus tard, Jack fait son apparition dans la chambre et pas plus tôt entré, s’adresse à sa complice de femme.

Qu’est ce qu’il y a Sam ?
Regarde notre petite fille, comme elle est belle dans ses sous-vêtements… !
Ah oui…, t’as raison Sam. Elle est à croquer !
Elle te fait pas envie ?
Si, si. Je lui donnerai bien la récompense qu’elle mérite.

Emmy sait déjà ce que les paroles de son père veulent dire. Ça l’excite encore plus, tout comme sa mère. Qui, aussitôt, s’accroupit devant lui, lui dégrafe et lui descend son futal aux pieds. Aussitôt, elle prend la main d’Emmy et ensemble, commencent à masser, par dessus son caleçon, le pénis de son compagnon, qui se raidit rapidement.

Après ces premières caresses, Samantha extirpe l’engin de celui-ci, commence à la sucer. Puis, invite sa petite fille a prendre le relais. Ce qu’elle fait aussitôt et avec plaisir. Car, elle en a l’habitude et en plus, elle adore ça, sucer la queue de son paternel. Ça la fait mouiller comme une petite cochonne.

Alors, après une longue fellation, la fille autant que le père sont prêts pour une longue partie de baise à trois. Car Samantha ne va pas rester à les regarder sans rien faire.

Maintenant que Jack a la queue bien raide, Samantha ôte la jolie petite culotte à fleurs rose de sa progéniture qui, exhibe fièrement son petit cul et sa belle chatte d’un rose écarlate à son père. Puis, elle l’invite à se mettre à quatre pattes sur le bord du lit, lui lèche abondamment sa jolie chatte déjà bien empourprée et gonflée par l’excitation, pour faciliter l’introduction de l’énorme queue de son partenaire, même si la petite n’est plus vierge depuis longtemps et, que le passage est déjà bien rodé pour cet exercice.

Aussitôt, Samantha empoigne la queue de son mari, qu’elle suce une dernière fois et la colle à l’entrée de la chatte d’Emmy qui, est déjà pleine de mouille et de salive. Papa Jack n’a qu’à mettre un petit coup de rein et, son énorme bite se perd dans les profondeurs du sexe de sa fille chérie dans, un petit cri de plaisir et de satisfaction.

Oooh papa, c’est bon… !

Alors, aussitôt l’énorme phallus se met en action et, va et vient après va et vient, Emmy se met à beugler à chaque coup de reins de celui-ci, tellement son vagin est étroit pour l’énorme bite de son procréateur.

Passé un bon moment à regarder Jack s’activer dans la moule de sa progéniture et, pour pimenter un peu plus leur jeu, Samantha vient les rejoindre, même si elle se trouvait juste à côté d’eux. Elle vient s’allonger sur le lit et offre sa grosse chatte baveuse, qu’elle vient de masturber abondamment, à la bouche d’Emmy pour qu’elle lui bouffe son clito. Ce que fait, aussi sec, sa petite cochonne de fille, tout en continuant de se faire tringler par son père. Cette fois, le trio est en osmose et dans une fusion totale. Ça gémit, ça grogne et ça chouine de plaisir.

Il règne, dans cette chambre, une atmosphère de folie.

Quelques minutes après, Samantha et Emmy échangent leurs places. Cette fois, c’est la mère qui se fait tringler par son homme et sa fille chérie qui se fait brouter le minou par sa mère. Ça ne change pas grand chose à l’ambiance. Les deux gémissent et crient de concert à chaque coup de bite et à chaque coup de langue et Jack, lui, s’emploie à faire jouir sa chienne de compagne.

Pour poursuivre cette agréable après midi de baise, les diverses positions du Kamasutra se succèdent et à chacune, autant la fille que la mère profitent de la vigueur de la pine de leur chevalier servant.

Mais, la dernière a profiter de ses faveurs est Emmy. Son père la prend longuement dans la position de l’enclume, une position où la pénétration est maximale. Ce qui emmène la douce Emmy dans une jouissance inouïe. Elle crie son bonheur à chacune des pénétrations de l’énorme queue de Jack et, après cinq ou six bonnes minutes de ce vigoureux mais, délicieux régimes, Jack retire sa queue de la chatte totalement déconfite de sa fille.

Samantha, qui est restée derrière sa petite, à la contempler en train de jouir et de se faire turbiner par son géniteur, lui tient la tête relevée. Puis, Emmy ouvre grand la bouche pour accueillir la semence de son paternel. Son paternel, lui, qui s’approche un max, qui se masturbe vigoureusement et, quelques aller retour plus tard, lui crache trois saccades impressionnantes de sperme dans la bouche. Aussitôt après, sa mère s’approche d’elle pour partager ce délicat breuvage.

Voilà comment se termine cette petite histoire d’une famille où l’inceste est le moteur de leur amour charnel.

Laisser un commentaire